Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Artefacts phéniciens (suite)

Une stèle

Découverte à Carthage, cette stèle portant le signe de Tanit est assez particulière. Profondément incisée, une double ligne dessine la forme de la déesse qui porte sur la tête un diadème, peut-être un croissant de lune, ainsi qu’un losange sur la poitrine. Elle est encadrée par une main et un caducée.

 

Une amphore

Découverte à Tharros (Sardaigne), cette amphore en verre bleu est une fabrication phénicienne. Elle est décorée de lignes brisées opaques jaunes et turquoise. C’est un exemple de la production de produits de grande consommation que les Phéniciens ont vendus tout autour de la Méditerranée.

 

Une statue

Découverte dans le sanctuaire d’Apollon à Chypre, cette statue mélange les attributs du demi-dieu Hercule avec ceux des divinités phéniciennes Reshef et Melkart. Comme le culte d’Hercule n’est apparu à Chypre qu’à la période hellénistique, il s’agit plus sûrement d’un dieu local protecteur des humains contre les catastrophes naturelles. Plus tard, il fut assimilé à Reshef d’abord, puis à Apollon.

 

Une statuette

Cette statuette en bronze fabriquée avec la technique de la cire perdue représente un homme portant un pagne et une couronne égyptienne. Elle fut découverte dans le sanctuaire d’Apollon à Chypre. Il s’agit peut-être d’un ex-voto, ou bien c’est une représentation du dieu phénicien Reshef. Elle porte un pectoral à trois rangs, très élaboré.

 

Un panneau décoratif

Découvert à Nimrud (Irak), ce morceau de panneau décoratif en ivoire est de fabrication phénicienne. Ce fragment, qui formait l’angle en haut à gauche, représente un sphinx ailé à visage humain, mais l’on ignore à quoi ce personnage faisait allusion.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus  😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article