Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vallée des Saints (suite)

Riok

Riok est le fils d'Elors, seigneur qui habitait le château de la Roche-Maurice, près de Landerneau.

Le pays était ravagé par un dragon, les habitants devaient chaque semaine lui livrer un enfant choisi par le hasard. Un jour, c'est Riok, âgé de deux ans, qui fut désigné. Pris de désespoir, Elorn se jetait dans la rivière qui coulait au bas du château, lorsqu'il fut sauvé par deux chevaliers chrétiens, Néventer et Derrien, bretons insulaires revenant de Terre Sainte. Ils lui promirent de sauver son fils et, en effet, au nom du Christ, Derrien s'avança vers le dragon, fit le signe de la croix et le dragon devint miraculeusement docile. Derrien lui passa son étole autour du cou. Le très jeune Riok l'emmena alors près de la côte de Plounéour-Trez et ordonna au monstre de se jeter dans la mer où il se noya. Cet endroit fut ensuite nommé Poulbeuzaneval, le trou où se noya le monstre. Néventer reçut alors une terre où il bâtit ce qui devint l'église de Plounéventer. Riok et sa mère se convertirent, ce qui déplut à Elorn qui les chassa.

Après la mort de sa mère, Riok se retira près de Camaret-sur-Mer où il vécut en ermite pendant une quarantaine d'années. Saint Guénolé, abbé de Landévennec, vint l'y prier de le rejoindre en son abbaye. Il le trouva dans une grotte, vivant d'herbes et de petits poissons, ses vêtements ayant depuis longtemps disparu, il avait le corps couvert d'une mousse roussâtre. Riok accepta et termina ses jours à l'abbaye de Landévennec. En raison des nombreux miracles s'exerçant autour de son tombeau, saint Budoc, troisième archevêque de Dol, le déclara "saint" en 633.

A Carnoët, la statue de saint Riok a été installée près de celle de saint Derrien, son sauveur.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article