Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Artefacts phéniciens (suite)

Une œillère

Découverte à Nimrud, cette œillère pour cheval en ivoire finement gravée devait servir pour des fêtes et des processions, mais elle est trop fragile pour avoir été utilisée lors d’affrontements. Comme souvent chez les Phéniciens, sa décoration est inspirée par les thèmes égyptiens. On y voit un sphinx ailé portant une coiffure rappelant les couronnes égyptiennes, tandis qu’un cartouche derrière lui comporte de faux signes hiéroglyphiques.

 

Un scarabée

Découvert à Amathus (Chypre), ce scarabée en jaspe noir porte une gravure représentant un lion marchant vers la droite, la queue relevée, au milieu de ce qui semble être une forêt.

 

Un autre scarabée

Provenant d’Amathus (Chypre), ce scarabée en stéatite a été grossièrement gravé. L’on reconnaît un personnage au corps d’homme agenouillé, avec une tête de faucon ou d’ibis, ce qui représenterait les dieux égyptiens Horus ou Thot. Un trou permettait de le porter en pendentif.

 

Un pendentif

Ce pendentif en verre brun représente un singe assis avec sa queue enroulée autour de lui. Ses bras sont serrés sur sa poitrine, et ses jambes semblent être croisées en tailleur. La tête surdimensionnée montre de grands yeux bleus. A l’origine, il avait un anneau sur l’arrière, mais il a disparu.

 

Un bouton

Découvert à Tell Dafana (Egypte), ce bouton est fabriqué dans un coquillage. Les lignes qui le décorent sont grossièrement gravées. Elles pourraient représenter des fleurs de lotus superposées.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus  😃

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article