Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Égypte (suite)

Amon :

En sortant de la grande salle hypostyle, nous nous sommes arrêtés devant cette statue représentant le dieu Amon sous une apparence inhabituelle. Il est facilement identifiable à la couronne ornée de hautes plumes qui est son apanage, mais en règle générale, les sculpteurs lui donnent l'aspect d'un homme mûr. Ici, au contraire, il offre les traits d'un jeune homme à peine sorti de l'adolescence.

 

Un obélisque :

Un peu plus loin se dresse l'un des nombreux obélisques du site. Sur la photo, l'on peut constater qu'il est entouré d'autres monuments. Or, cette aiguille de pierre a été rajoutée par la reine Hatchepsout alors que les bâtiments existaient déjà. Vous pouvez imaginer les difficultés auxquelles ont dû se heurter les ingénieurs égyptiens...

 

Des cartouches :

Nous avons franchi cette porte en ruine, sur le linteau de laquelle subsistent des cartouches royaux encore pourvus de leurs couleurs.

 

Le palais :

Tout au fond du temple se dresse le palais de Toutmosis II, beau-fils de la reine Hatchepsout et roi guerrier. Bien sûr, il ne résidait pas là malgré l'appellation du bâtiment. Il s'agissait d'un monument édifié en l'honneur d'un dieu. Quand nous y sommes allés, c'était la partie la mieux conservée, mais depuis, d'autres chapelles ont été remontées.

 

Les gravures :

Dans le palais de Toutmosis II, les gravures sont remarquablement bien conservées. La plupart possèdent encore leurs couleurs, comme celles que l'on voit sur ce linteau.

 

Le lac sacré :

Contrairement à la plupart des temples que nous avons visités, celui de Karnak possède encore son lac sacré qui est toujours en eau. L'on y accède après avoir traversé un grand nombre de monuments, chapelles, etc.

 

Bès :

En nous promenant autour du lac sacré, nous avons rencontré ce bloc carré portant sur chacun de ses côtés une représentation du dieu Bès. Il avait l'apparence d'un nain et protégeait les femmes durant leurs grossesses et leurs accouchements, ainsi que les nouveaux-nés.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article