Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Châteaux de Dordogne (suite)

Jumilhac :

Bâti sur les fondations d’une forteresse du XIIe siècle, le château de Jumilhac date du XIIIe siècle pour ses plus anciennes parties. Au XVIe siècle, un riche maître de forges épousa l’héritière du lieu, puis il finança le futur Henri IV jusqu’à son obtention du trône, ce qui lui valut le titre de comte de Jumilhac.

 

Lambertie :

Durant la guerre de Cent Ans, les Anglais brûlèrent l’antique château de Lambertie à Mialet. Il fut reconstruit à la fin du Moyen-âge, mais à nouveau détruit par l’amiral de Coligny durant les guerres de religion, qui craignit d’y trouver un refuge de papistes. Une nouvelle fois relevé de ses ruines, le château fut saccagé par les sans-culottes, mais en 1875 le marquis de Lambertie revint d’exil et décida de le restaurer avec l’aide d’un architecte et d’un archéologue.

 

Lanquais :

Forteresse médiévale dont le propriétaire prit d’abord le parti des Anglais durant la guerre de Cent Ans, le château de Lanquais fut partiellement détruit par les Anglais lorsque son châtelain se rallia au roi de France. Au XVIe siècle, le seigneur du lieu fit construire le logis Renaissance accolé aux parties plus anciennes. Il passa ensuite de main en main jusqu’au XXe siècle.

 

Laroque :

Dépendance du château de Lanquais, le château de Laroque, construit sur des fondations taillées dans le roc, fut agrandi jusqu’au XVe siècle. Sa tour hexagonale est typique du style Renaissance.

 

Laussel :

Au cours du XVe siècle, la famille de Commarque délaisse peu à peu sa forteresse médiévale pour s’installer dans la résidence Renaissance de Laussel située juste en face. Le château fut abandonné au XVIIIe siècle, puis restauré au XXe siècle.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article