Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Châteaux de Dordogne (suite)

La Forge :

Construit entre le XIVe et le XVIe siècle, le château de la Forge (Savignac-Lédrier) tient son nom de la forge dont l’origine remonte à la guerre de Cent Ans. Bien que modifié jusqu’au XXe siècle, il conserve encore son logis Renaissance flanqué de deux tours cylindriques.

 

La Gaubertie :

Le château de la Gaubertie à Saint-Martin-des-Combes fut construit à la fin du XVe siècle sur les fondations d’une maison-forte médiévale. Très endommagé durant les guerres de Religion, il fut restauré à la fin du XVIIe siècle. De ses origines, il conserve un logis de style Renaissance flanqué de deux tours rondes au nord, d’une tour carrée et d’une tourelle aux angles sud.

 

La Grande Filolie :

Bâti au début du XIVe siècle, remanié aux XVe et XVIe siècle, le château de la Grande Filolie à Saint-Amand-de-Coly représente le type du manoir périgourdin enclos de murailles. Bien que ruiné en partie par les Huguenots en 1572, il a conservé son style Renaissance d’origine.

 

Grézignac :

Construit à partir du XVe siècle sur un édifice plus ancien, le manoir de Grézignac à Sarliac-sur-l’Isle dépendait d’un seigneur qui demeura fidèle au roi de France malgré l’occupation de son fief par les Anglais durant la guerre de Cent Ans. Il conserve un logis du XVIe siècle avec une tour polygonale typique du style Renaissance.

 

Hautefort :

Construit sur les fondations d’une forteresse médiévale, le château de Hautefort fut édifié entre le XVIe et le XVIIe siècle. Son architecture ressemble fort à celle des châteaux de la Loire. Durant la Révolution, pour éviter que les Républicains le détruisent en tant que symbole de féodalité, les habitants du bourg firent fondre leurs cuivres pour en faire des armes afin de défendre leur château qui fut ainsi sauvé.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article