Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Châteaux de Dordogne (suite)

La Bourlie :

Ancien repaire noble du XIVe siècle, le château de La Bourlie à Urval était avant tout une forteresse dédiée à la défense de ses habitants. Au XVIe siècle, il fut transformé en palais Renaissance auquel l’on adjoignit des fenêtres à meneaux décorées de blasons.

 

Bridoire :

Bâti sur l’emplacement d’un oppidum romain, le château de Bridoire à Ribagnac eut une existence mouvementée. Forteresse défensive dès le XIIe siècle, elle constitua un repaire de pillards durant la guerre de Cent Ans. Au XVIe siècle, il fut aménagé dans le style Renaissance, puis presque entièrement détruit pendant les guerres de religion. Il fut reconstruit sous Henri IV qui y séjourna quelque temps.

 

La Borie-Fricart :

Repaire noble du XVIe siècle, le manoir de la Borie-Fricart à Sensenac-Puy-de-Fourches possédait un domaine vigneron avec au moins trois métairies. Un moulin à vent dessiné ruiné indique son emplacement sur la Carte de Cassini. Il perdit sa tour maîtresse en 1543, mais son porche fut restauré en 1582.

 

Campagne :

Forteresse du XIIe siècle, le château de Campagne fut saisi par les Anglais durant la guerre de Cent Ans. En 1432, il est récupéré par les Français et rasé sur ordre du roi Charles VII. Au XVe siècle, l’on rebâtit sur son emplacement une résidence Renaissance qui fut remaniée aux XVIIe et XVIIIe siècles.

 

Campagnac :

Construit au XVe siècle à la place d’une forteresse du XIIe siècle dont il subsiste une grosse tour ronde crénelée, le château de Campagnac à Saint-Pardoux-et-Vielvic allie les fonctions défensives d’un édifice médiéval et l’aspect esthétique des résidences Renaissance.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article