Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le château de Châteauneuf

Maquette :

Le château de Châteauneuf (Côte-d'Or) fut bâti en 1132 pour le fils cadet d'un seigneur de la région. Il ne comportait alors qu'un donjon carré sans fioriture, toujours existant. Alors que se profile la Guerre de Cent Ans au XVIe siècle, son propriétaire lui adjoignit une enceinte pourvue de cinq tours reliées par des courtines. Ici une maquette montrant le donjon d'origine à droite.

 

Ancienne entrée :

En 1456, Catherine de Châteauneuf, la dernière héritière de la famille fut brûlée vive pour avoir empoisonné son mari. Le duc de Bourgogne offre la forteresse à son conseiller Philippe Pot qui la transforma en lui ajoutant un logis plus confortable. Ici, les piliers de l'ancien pont d'entrée.

 

Logis médiéval :

Philippe Pot étant chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or, ainsi que chevalier de Saint-Michel, il désira que sa demeure reflète le faste que les ducs de Bourgogne entretenaient dans leur cour. Ici, la tour d'entrée du logis de style gothique flamboyant.

 

Chapelle :

Philippe Pot n'ayant pas de descendance, à sa mort en 1493, ses biens passèrent à son frère Guy. Il fut inhumé dans la chapelle qu'il avait fait construire dans son château.

 

Intérieur :

Partie récente

Le château ayant été habité jusqu'en 1936, l'on devine sans peine qu'il subit de nombreuses transformations pour correspondre au goût du jour. Pour ne pas effacer cette partie de son histoire, il fut décidé de conserver quelques pièces dans l'état qu'elles présentaient lorsque son dernier propriétaire en fit don à l'Etat.

 

Partie ancienne

L'intégralité du château ne fut pas conservé en l'état. Certaines pièces furent réaménagées afin de présenter l'aspect qu'elles possédaient à l'époque de la construction du logis.

 

Puits :

Comme dans toute forteresse médiévale appelée à soutenir des sièges, l'on avait creusé un puits dans la cour afin de ne jamais manquer d'eau.

 

Logis Renaissance :

A la Renaissance, un second logis fut ajouté le long de la muraille, en face du premier. Il présente un style plus épuré qui annonce la transition avec le classique.

 

Intérieur :

L'intérieur du second logis était dans un état de dégradation avancé quand l'Etat le récupéra. Il fut décidé de le consolider, mais de ne pas y recréer de pièces.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article