Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Châteaux de la Loire (fin)

Montreuil-Bellay :

D’abord citadelle médiévale construite au XIe siècle sur un oppidum romain par le duc Foulques Nerra, le château de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire) fut agrandi et pourvu de remparts durant le Moyen-âge. A la Renaissance, il fut modernisé par l’ajout de nouvelles pièces (cuisine, salle à manger, grand et petit salons, chambre) desservies par un escalier monumental. C’est aussi à cette époque que la collégiale fut édifiée.

 

Saché :

Manoir Renaissance, le château de Saché (Indre-et-Loire) fut agrandi au XVIIe siècle par l’adjonction d’une première aile, puis d’une seconde au XVIIIe siècle. Par la suite, Balzac y effectua de nombreux séjours.

 

Saint-Aignan :

Ancienne forteresse du IXe siècle dont Foulques Nerra s’empara en 1037, le château de Saint-Aignan (Loir-et-Cher) fut transformé en logis seigneurial à la Renaissance. Toujours habité par la même famille depuis cette époque, il subit quelques transformations au long des siècles.

 

Saint-Brisson :

Forteresse construite au début du XIIe siècle, le château de Saint-Brisson (Loiret) fut assiégé et en partie détruit par le roi Louis VI en 1135. A la Renaissance, il est acheté par la famille Séguier qui le transforme en résidence dans le style de l’époque.

 

Serrant :

Edifié à la place d’une forteresse médiévale, le château de Serrant connut une première phase de travaux au XVIe siècle, mais son propriétaire ruiné dut les interrompre. Un siècle plus tard, il fut racheté par un courtisan de Louis XIII, qui acheva les travaux selon le plan initial, ce qui lui confère un style Renaissance homogène.

 

Talcy :

Ancienne forteresse médiévale, le château de Talcy (Loir-et-Cher) fut reconstruit dans le style Renaissance au début du XVIe siècle par un banquier Italien. Pierre de Ronsard entretint une idylle avec sa fille qui lui inspira son poème « Mignonne, allons voir si la rose ». Durant les guerres de religion, le poète Agrippa d’Aubigné, protestant, y trouva refuge.

 

Troussay :

Gentilhommière construite au XVe siècle, le château de Troussay (Cheverny, Loir-et-Cher) fut rebâti au XVIe siècle dans le style Renaissance par Robert de Bugy, écuyer de François 1er. La façade principale emprunte de nombreux détails architecturaux à Chambord.

 

Villesavin :

Edifié entre 1527 et 1537 par Jean le Breton, secrétaire des finances de François 1er, le château de Villesavin (Tour-en-Sologne, Loir-et-Cher) s’inspire des villas de la Renaissance italienne, mais ses façades font référence à Chambord. Il fut remanié au XVIIe siècle.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article