Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Château de Villandraut

Aujourd'hui, je vous emmène dans l'ancienne Guyenne, l'Aquitaine actuelle, pour visiter un monument remarquable.

La façade :

Le château de Villandraut en Gironde fut édifié à partir de 1305 par Bertrand de Got, originaire de cette bourgade, qui fut élu pape sous le nom de Clément V. C'était un homme riche qui aimait le confort, aussi ne lésina-t-il pas sur la dépense pour faire de cette forteresse une résidence luxueuse.

 

Logis est :

En partie habitable dès 1307, le château fut entièrement terminé en 1312. Il possédait trois logis disposés en U, qui permettaient d'accueillir de nombreux invités. Les rez-de-chaussée comportaient les écuries, les communs, la cuisine, ainsi que la salle de garde. Ici, le logis est, à droite de l'entrée.

 

Logis ouest :

L'on accédait aux premiers étages qui renfermaient les parties nobles par de larges escaliers extérieurs. L'on trouvait à ce niveau deux grandes pièces de logement, un chapelle, des antichambres, ainsi qu'une vaste salle de 240m² où le seigneur rendait la justice et recevait ses hôtes. Ici, le logis ouest, à gauche de l'entrée.

 

Logis de façade :

A l'inverse des deux autres, le logis accolé à la façade possédait un escalier intérieur pour atteindre l'étage où les pièces étaient plus étroites. Une galerie sur arcades permettait de rejoindre les autres logis.

 

L'arrière :

Il est possible que le quatrième côté de la cour ait également possédé un bâtiment. En témoignent les fondations rectilignes d'un mur parallèle à la façade arrière. La première version du château ne présentait pas ces nombreuses fenêtres. L'on voit encore la trace des anciennes ouvertures qui ont été murées pour laisser place à l'apparence actuelle. Il est évident qu'un château-fort, dont la fonction était essentiellement défensive, ne pouvait se permettre une telle faiblesse.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article