Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les diverses formations mégalithiques (suite)

Cairn :

Un cairn est un amas artificiel de pierres marquant un lieu particulier. Ils servent à baliser un sentier, repérer un site particulier, indiquer une sépulture ou servir de support à des pratiques religieuses. Au Néolithique, l’on avait coutume d’y placer les défunts les plus importants.Un cairn est un amas artificiel de pierres marquant un lieu particulier. Ils servent à baliser un sentier, repérer un site particulier, indiquer une sépulture ou servir de support à des pratiques religieuses. Au Néolithique, l’on avait coutume d’y placer les défunts les plus importants.

 

Mur cyclopéen :

Un mur cyclopéen est un mode de construction primitif constitué de grosses pierres formant l’ouvrage désiré. Equarris ou non, ces rochers étaient entassés pour construite un mur défensif, une jetée, un barrage, un pont ou une route. Ici, la forteresse de Cucuruzzu en Corse du sud.

 

Taula :

Sur l’île de Minorque (Baléares), l’on trouve des Taulas constituées d’un pilier vertical chapeauté d’une pierre horizontale. Ces ouvrages mégalithiques sont souvent entourés d’un mur en forme de « U ».

 

Temples de Malte :

Sur l’île de Malte, le mégalithisme serait apparu entre 400 et 700 ans avant les premiers monuments du continent. Il se traduit par la construction de temples en pierre composés de plusieurs grandes salles à absides. Ici, le temple de Ggantija à Gozo.

 

Trilithe :

Lorsque l’on parle de trilithe en archéologie, il s’agit de deux pierres verticales et d’une troisième posée horizontalement par-dessus. Les plus célèbres sont, bien sûr, celles de Stonehenge, mais l’on en trouve dans beaucoup d’autres monuments néolithiques.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article