Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les diverses formations mégalithiques (fin)

Allée couverte :

L’allée couverte, quand il s’agit d’un monument mégalithique, est un dolmen démesurément long, possédant une unique chambre funéraire. Son entrée est toujours dans l’axe du couloir qui peut être recouvert d’une ou plusieurs dalles de pierre.

 

Dolmen :

Un dolmen est une construction funéraire composé de pierres verticales qui supportaient des dalles de pierre également. Il comportait une chambre de forme variable (ronde, ovale, rectangulaire, etc.) et parfois un couloir d’accès. Certains plus luxueux avaient en plus une antichambre. Il s’agissait de sépultures collectives réutilisables.

 

Tombe à couloir :

Une tombe à couloir est un dolmen qui peut posséder des sous-chambres accessibles par la chambre principale. Dans ce cas, elles sont souvent agencées en forme de croix. Elles peuvent être surmontées d’un cairn. L’on en trouve sur toute la façade ouest de l’Europe.

 

Tumulus :

Un tumulus est une éminence artificielle composée de terre et de pierres, qui recouvre toujours une sépulture. Il est souvent consolidé par un parement de pierres sèches. Les plus élaborés en possèdent plusieurs placés en forme de gradins. Ici, l’un des tumulus de Bougon (Deux-Sèvres).

 

Henge :

Un henge (terme anglais) est une structure circulaire ou ovale délimitée par un talus doublé d’un fossé intérieur. L’aménagement interne, composé de monolithes, diffère de l’un à l’autre en allant du simple cercle de pierres jusqu’à des architectures beaucoup plus élaborées. L’on suppose qu’il s’agissait de places de rassemblements cérémoniels.

 

Hypogée :

Un hypogée est une tombe enfouie profondément dans le sol par opposition à une sépulture aérienne ou creusée superficiellement. Ce type d’inhumation fut surtout utilisé dans les pays bordant la Méditerranée.

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article