Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La ville phénicienne de Sidon

Avec Byblos et Tyr, Sidon était l'une des trois villes d'origine des Phéniciens qui ont colonisé la Méditerranée.

Homère nommait Sidon « le grand marché du bronze » et saluait l'habileté des Phéniciennes dont la fabrication de teinture de pourpre était renommée. La ville avait une tradition réputée dans la production de verre également. C'est sur la plage de Sidon (selon la mythologie grecque) que Zeus aurait enlevé Europe, fille d'Agénor, roi de Tyr.

 

Temple d'Echmoun à Sidon :

Dans ce temple se trouve une série de bassins d’ablutions alimentés par des canaux amenant l’eau de la rivière et de la source sacrée. Ces installations étaient utilisées à des fins purificatoires, caractéristiques du culte d’Echmoun.

 

Frise du transport du bois :

Provenant du palais de Sargon II à Khorsabad, cette frise composée de cinq dalles représente le transport du bois de cèdre phénicien depuis Sidon jusqu’à un port situé au sud de Tyr où il était embarqué sur des navires remontant vers le nord, puis acheminé jusqu’en Assyrie. Ici, la dalle illustrant le débardage du bois en montagne.

 

Sarcophage d'Echmounazor :

Découvert à Sidon, ce sarcophage qui servit au roi Echmounazor II est un monument égyptien de récupération. C’est la longue inscription en phénicien gravée sur le dessus qui a permis d’identifier son propriétaire.

 

Stèle en grec et phénicien :

Stèle érigée par un Phénicien habitant Athènes, portant une double inscription en grec et phénicien. La dédicace grecque est à la mémoire d’Artemidoros, fils d’Heliodoros de Sidon, alors que la dédicace phénicienne parle d’Abd-Tanith, fils d’Abd-Shamesh le Sidonien.

 

A suivre...

Vos commentaires sont les bienvenus :)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article